Isolation d’une porte-fenêtre : comment obtenir de bonnes performances ?

Isolation d’une porte-fenêtre : comment obtenir de bonnes performances ?

portes-fenetres

Isolation thermique d’une porte-fenêtre : comprendre le coefficient

Si vous souhaitez connaître les performances d’isolation thermique d’une porte-fenêtre, vous devez chercher le coefficient d’isolation thermique, qui s’exprime en W/(m².K). L’isolation thermique est comptabilisée sur une échelle allant de 1 à 4. À savoir, vous vous concentrerez sur des modèles se rapprochant de 1 et non de 4 : en effet, plus le chiffre est bas et plus l’isolation de votre porte-fenêtre sera importante.

Quel matériau choisir selon l’isolation de porte-fenêtre souhaitée ?

Si vous optez pour une porte-fenêtre sur mesure, vous aurez le choix parmi de nombreux matériaux : PVC, aluminium, bois ou encore bois et aluminium. Ces matériaux bénéficient tous de divers avantages et possèdent des performances différentes en matière d’isolation thermique.

  • Porte-fenêtre en PVC : pour une porte-fenêtre en PVC, vous rechercherez des modèles se rapprochant de 1 W/(m².K) et allant jusqu’à 1,4 W/(m².K) au maximum. Certaines portes-fenêtres sur mesure en PVC peuvent atteindre 0,7 W/(m².K) grâce à du double vitrage.
  • Porte-fenêtre en aluminium : afin de disposer d’une bonne isolation thermique, votre porte-fenêtre en aluminium ne dépassera pas 1,7 W/(m².K). Vous pourrez lui adjoindre un double-vitrage, pour atteindre 1,5 W/(m².K).
  • Porte-fenêtre en bois : le bois est un matériau chaleureux aux bonnes performances d’isolation. Votre porte-fenêtre pourra disposer d’un coefficient compris entre 1,4 W/(m².K) et 1,6 W/(m².K) afin de bien vous protéger.
  • Porte-fenêtre en bois et aluminium : ces deux matériaux vous permettent d’allier décoration chaleureuse et bonnes performances en termes d’isolation. Avec un double vitrage, une porte-fenêtre sur mesure peut atteindre un coefficient de 1,3W/(m².K).

Qu’en est-il de l’isolation phonique d’une porte-fenêtre ?

Selon votre lieu de vie, vos besoins seront différents en matière d’isolation acoustique. Actuellement, il n’existe pas de réglementation concernant les performances acoustiques minimales que vous pourriez exiger pour votre porte-fenêtre.

Vous pouvez cependant vérifier le facteur acoustique : le coefficient RA, tr s’exprime en décibels. Il va de AC1 à AC4, le niveau le plus faible étant le niveau AC1 correspondant à 28 décibels.

Comment améliorer l’isolation de ma porte-fenêtre actuelle ?

Il existe plusieurs méthodes vous permettant d’améliorer l’isolation de votre porte-fenêtre. En voici quelques-unes.

  • Ajouter un joint : on trouve différents types de joints participant à une meilleure isolation de porte-fenêtre. Nous vous conseillons d’avoir recours à un joint en silicone ou un joint métallique, plus durables et offrant des résultats visibles en termes d’isolation thermique et sonore.
  • Opter pour le survitrage : il est possible de poser une seconde vitre sur une vitre existante. Attention cependant de vous assurer que votre porte-fenêtre est en mesure de supporter le poids d’une seconde vitre sans se déformer.

À savoir : dans le cas du survitrage, l’air entre les deux vitrages ne doit pas être compris dans un espace de plus de 1 cm. Dans le cas contraire, vous ne gagnerez pas en isolation.

  • Placer un film plastique : cette technique, plus économique, est néanmoins peu esthétique. Il s’agit de coller un film thermoplastique sur votre porte-fenêtre. C’est un dispositif assez peu durable, qui n’est conseillé qu’en prévision de travaux ou d’une rénovation.
  • Faire poser un double-vitrage : vous pouvez décider de faire poser un double-vitrage ouvrant droit à un crédit d’impôt en remplaçant votre porte-fenêtre actuelle, et afin d’opter pour un modèle dont la pose est incluse dans le prix.